Le pirate Bouddhiste

Le pirate Bouddhiste

Cet article est également disponible en: Anglais, Espagnol

Le week-end dernier, les pirates se sont réunis à la conférence « Think Twice 2014 » à Franckfort. J’étais là pour présenter le projet « agoravoting » et de me faire une meilleure idée de ce que pouvait être ce « fameux » mouvement pirate. J’ai commencé à m’impliquer il y a moins d’un an et à part quelques pirates rencontrés (à Madrid et à Londres), la conférence « Think Twice 2014 » était une opportunité de rencontrer des pirates de toute l’Europe, et même deux pirates venus du Japon !
Ma première impression sur les pirates a été : c’est un groupe de cinglés incapables de s’entendre sur un sujet plus de 5 minutes. Je me suis dit : « Je pense que je vais m’intégrer ».
J’ai eu l’occasion de rencontrer des pirates de toutes sortes. Nous avons le pirate anarchiste, le militant vert, le chrétien, l’athéist, le végétarien, le libéral, l’ouvrier, le cadre, etc … Chacun d’eux aurait fait un bon sujet pour une interview. J’aurais pu faire d’excellents articles sur l’anarchiste italien, le philosophe belge, l’immigré roumain, l’écologiste flamand ou le théoricien japonais. Mais de toutes ces possibilités, il y en a qu’une qui m’a poussé à écrire cet article, même si ce n’est ni mon métier ni mon art. Cette personne c’est le Pirate Bouddhiste.
De nombreuses personnes me diront, et certaines l’ont déjà fait, que la définition « Pirate Bouddhiste » ne reflète pas le caractère complexe et intéressant de Herbert Rusche. J’aurais pu choisir plusieurs autres titres percutants pour cet article : « le pirate vert », « le pirate gay » ou « le proto-pirate »
Juste après ma discussion avec Herbert, j’ai appris beaucoup plus sur lui. C’est une personne avec des histoires suffisament intéréssantes pour avoir son propre article Wikipédia. Pour en mentionner quelques unes : c’est l’un des fondateurs du Parti Vert Allemand (et aussi membre du parlement), fondateur du mouvement LGBT à Heidelberg entre autres activités. Herbert Rusche a 62 ans, il est né à Frankfort, parle anglais couramment mais avec un bon accent Allemand. Ma première impression de lui est son amabilité, je ne peux pas m’empêcher de penser à Robin Williams chaque fois qu’il sourit, ce qu’il fait souvent. Nous étions assit à la table, un des moments de répit de la conférence Think Twice, lorsque j’ai rencontré Herbert et nous avons commencé une conversation informelle :
Pirate Times : Claudio (un des Pirates italiens) nous a dit que tu avais déjà mangé…
Herbert: Oui, sur la route ici, nous sommes allés saluer un de mes amis qui tient un restaurant Birman et nous a invité à manger.
PT: Birman?
Herbert: Oui, Myanmar maintenant. Je suis Bouddhiste et j’ai des liens solides avec les bouddhistes du Myanmar. J’ai déjà aidé plusieurs d’entre-eux à s’installer à Frankfort.
PT: Seulement les Bouddhistes ?
Herbert: 90% des Birmans sont bouddhistes, le reste étant chrétiens ou musulmans. Il y a une épouvantable dictature en Birmanie et de nombreux exilés de toutes les religions arrivent en Allemagne. Les chrétiens et les musulmans ont de fortes communautés qui les soutiennent, j’aide ceux de la communauté Bouddhiste.
[Je n’ai pas peur de me ridiculiser, j’ose donc lui poser la question suivante]
PT: Qu’est-ce que le Bouddhisme ?IMG0040
Herbert: Le bouddhisme est un guide, qui t’indique une façon d’être une personne meilleure. Il n’y a ni obligations ni impositions. Tu peux rétorquer que cela nous rend passifs, de nombreux problèmes de la communauté Bouddhiste sont liés à ça, comme le Bouddhiste tibétain. Les bouddhistes sont tolérants et acceptants. La culture tibétaine dit que le monde se tient sur le dos d’une tortue, un bouddhiste ne l’argumentera pas il l’acceptera simplement, quoi qu’il en retourne, du moment que tu sois heureux.
[Une méta-religion, commente sciemment quelqu’un « Est-ce que le parti-pirate est un méta-parti ? », pensais-je]
PT: Pourtant tu es un pirate maintenant…
Herbert: Beaucoup de choses peuvent être faites sans aller contre les convictions d’autres personnes. J’essaie d’aider à obtenir un monde meilleur, J’ai commencé il y a plus de 40 ans de ça et je continuerais à le faire, maintenant avec les pirates mais aussi de nombreux autres.
PT: Comment vois-tu le mouvement pirate ?
A: Je suis inquiet car une fois de plus je vois les choses du passé. Après le « boom pirate », beaucoup de personnes sont arrivés sans comprendre le mouvement pirate. De façon consciente ou pas, ils répétaient les mêmes schémas présents dans les partis traditionnels; la tendance à réunir les pouvoirs, établir des règles, la volonté de diriger… essentiellement dans le but de devenir un politicien professionnel.
PT: Donc, tu es pessimiste sur l’avenir du mouvement pirate ?
Herbert: Pas du tout, je prend un peu de recul. Je me suis battu pour mes idées pendant plus de 40 ans et le changement arrive lentement. C’est comme essayer de faire un trou dans du bois avec une brosse à dent… Par exemple, je ne m’inquiète pas tant que ça des résultats aux élections. Nous essayons d’introduire un concept révolutionnaire dans la société et cela prendra du temps. Je prends la vie comme elle vient, je suis bouddhiste après tout. [rires].
PT: Je vais partager une inquiétude personnelle avec toi : les trolls. Comment vas-tu résoudre ça ?
Herbert: Quatre lettres, MDMA, [rires fort]. Non, vraiment, la meilleure façon de comprendre l’autre est de l’affronter de face. Beaucoup d’informations se perdent dans une communication en ligne. Nous tous communiquons différemment et les informations peuvent être facilement mal comprises. Je pourrais dire quelque chose avec un visage heureux et vous sauriez que je plaisante, je pourrais aussi avoir un visage sérieux et vous sauriez dans ce cas que ce n’est pas quelque chose sur lequel on peut plaisanter.
PT: Attendez, MDMA?
Herbert: [Rires à nouveau bruyants] Oui, nous pourrions l’utiliser dans des cas extrêmes. Ils appellent cela la sympathie-drogue. Il n’a pas d’effets forts comme les autres drogues, il permet juste de communiquer de manière ouverte. Nous pourrions en mettre un peu dans une salle et y enfermer tout les trolls. [rires bruyants].
PT: Est-ce que le bouddhisme s’accorde avec cette idée ?
Herbert: Oui, tant que cela n’obscurcit pas votre conscience…
[Ce n’est là qu’un bout de cette conversation, par la suite bien d’autres personnes ont rejoint la conversation à ce moment. Encore une fois, nous avons vu que chaque pirate semble avoir sa propre opinion très claire sur cette question (et toutes les autres questions, d’ailleurs). Donc, pour l’instant nous arrêterons l’interview ici, mais avec beaucoup plus à venir, puisque nous allons rester ici pour un bon moment. Namaste Herbert !]

 

Image à la Une: @JoachimSMueller
Autres images: CC; @herusche; Michael

About Luis Cuerdo

Translator and interpreter.

All content is CC-BY if not mentioned otherwise. Please link back to us if using content.